Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES DDEN ET LE MUSÉE DE L'ÉCOLE - PERPIGNAN

LES DDEN ET LE MUSÉE DE L'ÉCOLE - PERPIGNAN

L'école d'autrefois présentée à partir de différents supports. Géré par les DDEN, le Musée de l'école est une création de l'Union des DDEN 66. Nouvelle adresse : Avenue Paul Gauguin - Perpignan

Publié le par DDEN 66

 

 Une classe de l'école Victor Hugo de Perpignan, accompagnée par  Sophie Oustric, l'enseignante, et Raymond Bonnet, le DDEN de l'établissement.

Depuis sa réouverture aux écoles, en novembre dernier, sur son nouveau site, notre musée a retrouvé son régime de croisière.  Les visites se succèdent  à un rythme soutenu selon un planning mensuel établi, d'une main de maître, par le responsable, Jean-Marie Fosse. 

Deux DDEN volontaires assurent l'animation de chaque demi-journée avec le souci d'offrir aux jeunes visiteurs et à leurs accompagnateurs, un format d'activités pédagogiques empruntant  les méthodes du système éducatif d'autrefois.

Après la traditionnelle leçon de morale dont on recopie la maxime à la plume, trempée dans l'encre violette, sur une feuille de cahier quadrillée, le maître vêtu de la traditionnelle  blouse grise, passe alors à la non moins traditionnelle séquence de calcul mental dont chacun transcrit son résultat, à la craie blanche, sur son ardoise. 

Ces exercices trouvent là matière à évoquer les récompenses sous forme de bons points ou d'images, mais aussi les sanctions qui surprennent aujourd'hui.

Le second volet de la visite constitue le point d'orgue de l'animation. Les élèves découvrent, en effet, dans l'espace "musée",  tout ce qui pouvait constituer, à l'époque, un support concret au programme des leçons dites de "choses".

Le râtelier des fusils censés former au maniement des armes les futurs et éphémères bataillons scolaires, suscite toujours un grand intérêt.

Autre découverte qui plaît beaucoup  : la tenue vestimentaire et l'équipement  du parfait écolier d'autrefois. Le sarrau, le béret, les sabots, le cartable, le plumier offrent généralement l'occasion de clore la visite et de l'immortaliser  par une séance photos. 

 

 

 

 

Commenter cet article