Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES DDEN ET LE MUSÉE DE L'ÉCOLE - PERPIGNAN

LES DDEN ET LE MUSÉE DE L'ÉCOLE - PERPIGNAN

L'école d'autrefois présentée à partir de différents supports. Géré par les DDEN, le Musée de l'école est une création de l'Union des DDEN 66. Nouvelle adresse : Avenue Paul Gauguin - Perpignan

Publié le par DDEN 66

 

 

La belle petite cour de l'école Parès a été, vendredi,  le théâtre, d'une bien sympathique cérémonie offerte par les écoliers et leurs professeurs à la faveur de la remise du prix "Jeunes jardiniers" décerné dans le cadre du Concours national des "Écoles fleuries". Initié, conjointement, par la fédération des DDEN (délégués départementaux de l'Education nationale) et celle de l'OCCE (Office central de la coopération à l'école), ce concours récompense les établissements scolaires dont l'implication, le choix et la qualité de leurs travaux sont appréciés par un jury départemental.

 

"C'est une expérience enrichissante pour les élèves. Acteurs à part entière de la mise en oeuvre du projet, ils en ont tiré un réel bénéfice" confie la directrice de l'école, Sonia Caillard, qui compte bien, dans la foulée, "prolonger cette belle performance par une réflexion sur le rôle de l'eau dans la nature dans une approche écologique sur des questions touchant à la protection du vivant et de son environnement." Bref,  "une initiation concrète à une attitude responsable" en perspective.

Président de la commission nationale du concours des "Écoles fleuries", et membre de l'Union départementale des DDEN, Robert Piquet, a  rappelé l'esprit et décliné les valeurs de ce challenge  dont la création remonte à une cinquantaine d'années : interaction sur le cadre de vie, mais aussi la nature, les saisons et la végétation pour "mieux comprendre, faire partager et  respecter l'environnement et le travail à travers un projet commun. Vous et votre équipe avez réussi ce projet en le plaçant sous le double signe de l'eau et du développement durable" a-t-il ajouté à l'adresse des enseignants, avant de conclure : "De l'école fleurie et de son concours placé sous le haut patronage du ministère de l'éducation ntionale, voilà comment de si petites mains plantant une si petite graine ont vu germer amour et respect de l'autre."

Le maire, Jean-Pierre Roméro, s'est dit, quant à lui, "très fier d'avoir donné  à l'école toutes la chances de mener à bien le projet et de décrocher la récompense en mettant à sa disposition les  appuis des services municipaux. Eh bien c'est fait ! " Et de se souvenir de cette belle image lorsqu'au "printemps 2018, tous les enfants étaient arrivés à l'école avec une fleur à la main."  

Le Directeur académique des services de l'Éducation nationale, Michel Rouquette, ne cachait pas sa grande satisfaction de  voir de très près ce type de réalisation et de s'associer à la manifestation de sympathie générée autour de la communauté scolaire. Aussi, ne tarit-il pas d'éloges à l'adresse des enseignants et de leurs élèves. "Nous avons entendu deux très beaux chants, chantés par de beaux élèves, entourés par de très beaux maîtres et maîtresses, dans une très belle cour d'école d'une très belle commune. Merci donc et félicitations aux professeurs, car nous devinons le travail qu'il y a eu sur le plan pédagogique,  sur le plan de la citoyenneté, sur le plan de l'ouverture au monde ; et déjà sur des problèmes contemporains dont nous parlons beaucoup, de développement durable, mais d'une manière sereine, d'une manière heureuse qui n'est pas là pour inquiéter les élèves mais pour leur donner envie d'être un jour des citoyens responsables. Merci pour cette très belle initiative, merci pour ce très beau projet. Merci à la commune et à son personnel, merci à tous ceux qui font l'école et autour de l'école, les DDEN, les associations qui permettent aux élèves de s'épanouir."

"Quel beau travail coopératif ! Bravo ! Toutes nos félicitations aux écoliers et à l'ensemble de l'équipe éducative qui les a accompagnés" a commenté Carmen Esclopé, la présidente de l'Union départementale des DDEN. "Mais votre tâche n'est pas terminée. Il faut continuer. Et je profite de cette petite cérémonie  pour vous informer que plus de 850 élèves du département réalisent  ce que vous avez fait l'an dernier à travers un projet intitulé  : "Apprenons à jardiner ensemble à l'école". Mis en place par les DDEN 66 et l'OCCE, ce projet propose 4 défis et s'articule autour d'une plateforme numérique ouverte au public, qui permet aux écoles participantes de partager leurs expériences, d'échanger conseils et consignes et de suivre l'évolution des travaux des uns et des autres à travers les documents et photos publiés. Vous avez fait  un très bon travail. Encore bravo et continuez ! "

Apprenons à jardiner ensemble à l'école

 

 

Maître d'oeuvre du projet, la directrice de l'école, Sonia Caillard, avait invité à participer à l'événement :

  • M. Michel Rouquette, Directeur académique des services de l'Éducation nationale, et son adjoint, Jean-Paul Larue;
  • M. Jean-Pierre Roméro, Maire de Port-Vendres, et son 1er adjoint, Georges Grau;
  • M. Robert Piquet, DDEN et responsable fédéral du concours des écoles fleuries;
  • Mme Carmen Esclopé, présidente départementale des DDEN
  • Mme Hélène Sanoyeau et M. Jean Paget-Blanc, DDEN des écoles de Port-Vendres

De gauche à droite : Carmen Esclopé, Jean-Paul Larrue, Michel Rouquette, Robert Piquet, Jean-Pierre Roméro

 

 

 

Partenaires

Mairie de Port-Vendres ; CLAE :Centre des loisirs associé à l'école ;  OCCE : Office central de la coopération à l'école ; DDEN : Délégués départementaux de l'éducation nationale ; Médiathèque de Port-Vendres ; Association des parents d'élèves ; Association Lire et Faire lire 66 ; Commerçants locaux

Commenter cet article