Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES DDEN ET LE MUSÉE DE L'ÉCOLE - PERPIGNAN

LES DDEN ET LE MUSÉE DE L'ÉCOLE - PERPIGNAN

L'école d'autrefois présentée à partir de différents supports. Géré par les DDEN, le Musée de l'école est une création de l'Union des DDEN 66. Nouvelle adresse : Avenue Paul Gauguin - Perpignan

Publié le par Les DDEN 66

Communiqué de presse du CDAL (Comité Départemental d’Action Laïque)

 

Très médiatisé, l’essor de l’enseignement privé hors contrat est visible dans beaucoup de territoires. Des articles de presse faisant état des bilans de contrôles de ces établissements ont retenu notre attention.

 

Des méthodes pédagogiques surannées ont été observées, des pans entiers des enseignements sont éludés ; plus grave, des situations d’endoctrinement ont été repérées.

 

Dans ce contexte, le Conseil d’Etat a fixé par arrêté, en juillet 2017, quelques modalités de contrôles de ces écoles ainsi que de l’instruction à domicile.

 

Dans les Pyrénées-Orientales, fin mars dernier, il n’y avait eu aucun contrôle dans les écoles privées hors contrat depuis au moins quatre ans. Deux visites ont été prévues entre avril et juillet à l’école des lucioles de Marquixanes et à l‘école libre d’Ur. 

 

Nous nous inquiétons que l’Education Nationale ne se préoccupe pas davantage de ce qui est enseigné à ces jeunes en construction dans les écoles qui s’implantent dans le département.

 

Nous ne savons, à l’heure actuelle, ni combien d’élèves sont accueillis dans ces structures, ni quels sont les enseignements qui y sont pourvus. Pour le premier degré, nous dénombrons actuellement huit écoles et une neuvième devrait voir le jour en janvier 2019. Nous avons demandé au Conseil Départemental de l’Education Nationale présidé par le Préfet, qu’un bilan régulier de ces contrôles et une information sur les mesures mises en œuvre soit mis en place dès aujourd’hui. Nous nous interrogeons aussi sur les modes de développement de ces structures : il s’agit de savoir quels sont les maires qui logent gratuitement les écoles qui entrent directement en concurrence avec l’école publique seule garante des valeurs républicaines.

 

De même, nous alertons l’opinion sur l’augmentation croissante des enfants scolarisés à domicile par le biais de l’enseignement à distance via le CNED ou de l’instruction dans la famille. En cinq ans, leur nombre a augmenté de 50 %.

 

C’est la volonté d’émanciper par le savoir qui a animé les fondateurs de l’école obligatoire, gratuite et  laïque,  ce lieu particulier où l’enfant peut se construire, acquérir les connaissances, les compétences et la culture qui lui permettront de s’émanciper, de devenir citoyen. 

 

Notre engagement : tous les enfants de notre département voient leurs droits fondamentaux garantis par la République. C’est parce que notre mobilisation est fondée par l’intérêt que nous portons à nos élèves, à nos enfants que nous demandons à l’ensemble des acteurs de la communauté éducative élargie de se mobiliser en faveur de la seule école légitime : l’école républicaine publique, gratuite et laïque la seule école libre!

 

Les membres du CDAL : les DDEN, la FCPE, la Ligue de l'Enseignement, le syndicat des enseignants de l'UNSA, l'UNSA Education.

Commenter cet article